Programmes du RABEC

«Travail décent et justice sociale un défi pour les jeunes travailleurs africains »
La CIJOC est une organisation Catholique Internationale avec une mission spécifique d’évangélisation d’éducation et d’action parmi les jeunes travailleurs. Elle est la coordination des mouvements JOC des divers pays du monde. Le Secrétariat International a la responsabilité de faciliter le processus de planification, établir un soutien de la part de partenaires internationaux, prévoir une aide de recherche de fonds et assurer la collaboration parmi les participants.
La rencontre est organisée par la CIJOC et coordonné par le Secrétariat International à Rome. Elle s’est tenue à Poponguine le mardi 28 avril 2015 à partir de 9h. Le mouvement d’accueil est la JOC-JOCF du Sénégal.
 L’objectif de cette rencontre régionale est d’offrir de la formation, des échanges et le partage de différentes expériences entre jeunes responsables et aumôniers des mouvements nationaux JOC en Afrique (Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale) concernant la promotion du travail Décent et la justice sociale.
Dans le souci de permettre aux différents participants de prendre connaissance des différentes réalités des jeunes travailleurs de la région, le RABEC a été convié pour venir partager son expérience et ses stratégies pour promouvoir l’engagement des jeunes dans le travail décent.
Ainsi le RABEC a délégué pour ce faire, M. Elhadj Amady Thiam coordonnateur du programme dynamics-jeunes et Mlle Fatou Awa Coumba Sarr adjointe de la coordonnatrice du Programme de Lutte contre L’enfance en Rupture (PLER). Ces derniers n’ont pas manqué de présenter d’abord le RABEC avant de d’expliciter tour à tour leurs différents programmes.
Les représentants du RABEC ont essayé de démontrer tant bien que mal à quel point le travail décent est important pour les jeunes.  En commençant par les stratégies à entreprendre de la compréhension à l’appropriation par l’apprenant non sans parler de l’impact du travail décent dans l’épanouissement de l’individu mais surtout de sa portée juridique. Ainsi les représentants du RABEC ont présidé un atelier portant sur la promotion de l’engagement des jeunes dans le travail décent. Occasion pour les participants de poser des questions relatives à leurs cursus. La séance a pris fin à 13h.
Pour  mieux s’imprégner dans le thème des précisions ont été apportées sur les valeurs de base de l’organisation qui prônent le travail décent et que l’on ne peut acquérir que grâce à FPT (Former pour transformer).