Imprimer 

Module : Techniques d’auto-évaluation en matière de recherche d’emploi : Insertion/Réinsertion.
Date : Samedi et Dimanche 26 et 27 Mars 2016
Heure : 10h – 16h
Lieu : RABEC siège
Facilitateur : Youssoupha BADJI
Bénéficiaires : Jeunes de la Commune de Biscuiterie et environs

Après plusieurs mois de travaux de réflexion et de planification, le département Dynamics-Jeunes du RABEC a repris ses activités de formation destinée aux jeunes de la Commune de Biscuiterie et environs.

Ce département (Dynamics-Jeunes) mis sur pied depuis l’année 2013 est la suite logique des travaux de la cellule jeunes du RABEC alors appelait « RABEC/Jeunes ». La dite cellule avait organisé des journées de réflexion sur les problèmes de l’emploi des jeunes en 2007. Ainsi, entre autres recommandations sorties de ces travaux, il a été demandé aux ONG d’informer, d’orienter et même de renforcer les capacités des jeunes qui sont à la recherche d’emplois.

C’est ainsi qu’est né Dynamics-Jeunes avec comme mission « la promotion de l’employabilité des jeunes » par le biais de la formation et de l’accompagnement.

Pour cette année 2016, le département a décliné sa feuille de route et le premier atelier de formation organisé ces Samedi et Dimanche 26 et 27 Mars 2016 au RABEC portait sur le thème : « Techniques d’auto-évaluation en matière de recherche d’emploi, Insertion/Réinsertion ».

Cet atelier qui a vu la participation d’une quinzaine de jeunes, se voulait de permettre aux bénéficiaires de faire le bilan de leurs connaissances et compétences mais aussi de savoir leurs limites. Atelier riche en discussion et partage d’expériences.

Ce projet Dynamics-Jeunes est comme tous les autres de l’organisation sous financement exclusif du RABEC avec ses moyens très limités qui contraignent d’ailleurs à la limitation du nombre de bénéficiaires et au déroulement de toutes les activités souhaitées. En effet, le RABEC est depuis toujours porté par sa philosophie « savoir bâtir avec ce que l’on ». Toutefois un appui ou un partenariat de quelque nature que ce soit est vivement souhaité afin de permettre à l’organisation de mieux accompagner les jeunes en quête d’emplois ou porteurs de projets.