Programmes du RABEC

L’AJEB (Association des Jeunes Engagés de Biscuiterie) en partenariat avec le RABEC a organisé ce dimanche 23 octobre 2016 un thé débat sur les questions liées à la sexualité précoce à Usine Béne Tally.

La causerie a débuté sous les coups de 18h par un mot de bienvenu du président de l’AJEB M. Talla NDIAYE suivi d’une présentation du thème par l’animateur du jour M. El hadji Amady THIAM, coordinateur du département Santé du RABEC, qui a ensuite passé la main à M. le chargé de la communication, Ndiaga FALL, pour faire une présentation sommaire de l’ONG RABEC.

Quand M. THIAM a repris la parole, il rappelait le format de ces types de rencontre qui sont des moments d’échanges et de partages sur un sujet où tout un chacun a très certainement sa compréhension, son expérience et surtout son mot à dire. C’est ainsi qu’il a campé le débat en parlant des généralités de la sexualité après avoir demandé à l’assistance de partager sur leur compréhension du thème du jour. Nous avons également noté une brillante intervention d’un certain M. DIOKHANE, médecin et donc spécialiste de la question, qui a relevé un peu plus le débat.

Le second point de la causerie était réservé aux questions de l’assistance à l’endroit de l’animateur. Parmi ces questions, on a noté : les solutions préconisées pour favoriser une sexualité responsable chez les jeunes ? Et les conséquences d’une sexualité précoce chez les garçons ? Comme réponses à ces interrogations, M. THIAM affirmait qu’il faut une communication ouverte entre parents/enfants, bannir les sujets tabous, enseigner la sexualité dans les écoles, que les parents prennent leur responsabilité dans l’éducation des enfants. Avant d’ajouter que chez les jeunes garçons, une sexualité précoce peut avoir des conséquences tant sur le plan physique que psychologique avec le stress, le déséquilibre, les nouvelles responsabilités et charges à assumer.

Le débat fut par la suite ouvert pour permettre de recueillir d’autres contributions des participants. Ainsi, le retour à nos valeurs traditionnelles, les MST font aussi partie des conséquences néfastes de la sexualité précoce, repenser le système de communication, l’éducation religieuse comme solution sérieuse à tous nos maux, la crise d’identité, le manque de repères sont entre autres points soulevés par l’assistance.

Ce thé débat qui a vu la participation des membres d’autres associations partenaires également de l’AJEB mais aussi celle de M. Aliou DIATTA coordinateur des associations de la commune de Biscuiterie, a pris fin aux environs de 20h.

Le RABEC tient à féliciter et encourager cette initiative de l’AJEB qui visait à conscientiser les jeunes sur les dangers d’une sexualité précoce mais aussi à les orienter.

Enregistrer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir